/13
1251

Sémiologie Preparation (Dr. Kouch Kimsuor )

 

1 / 13

1)

Quel est l’élément anatomique dont la lésion (désinsertion ou rupture) est le plus souvent retrouvée dans la luxation récidivante de l’épaule ?

2 / 13

2)

Parmi les éléments suivants, quel est celui qui oriente le diagnostic d’une déchirure méniscale interne du genou ?

3 / 13

3)

Un homme de 70 ans se plaint d’impotence fonctionnelle progressive depuis 1 an et d’une sensation d’engourdissement des deux membres inférieurs survenant après 200 m de marche. Le périmètre de marche “confortable” est plus long lorsqu’il monte une rue que lorsqu’il descend cette même rue. Ces symptômes régressent partiellement à l’arrêt ou en position assise. La douleur lombaire est quasi permanente.A l’examen clinique, le signe de Lasègue est négatif des deux côtés. Les réflexes achilléens et rotuliens sont faibles. La sensibilité est normale. Les releveurs des pieds sont faibles. Quel est le diagnostic le plus probable ?

4 / 13

4)

Devant un traumatise récent du genou. indiquez le signe clinique qui fait suspecter une lésion isolée du ligament croisé antérieur :

5 / 13

5)

Le mécanisme habituellement décrit ou mimé par les patients qui ont été victimes d’une entorse du ligament externe de la cheville est :

6 / 13

6)

Une douleur des genoux accentuées par la montée ou la descente des escaliers et réveillées par une position assise prolongée font évoquer une pathologie. Laquelle ?

7 / 13

7)

Dans le cadre des syndromes canalaires par microtraumatismes, le nerf cubital est préférentiellement atteint au niveau de

8 / 13

8)

Immédiatement après une entorse du genou, lequel des signes suivants témoigne le mieux de la gravité de l’entorse

9 / 13

9)

Un patient âgé de 36 ans et en bonne santé présente une lombalgie intense irradiation douloureuse dans la fesse gauche, la face postérieure de la jambe et de la cheville gauches à la suite d’un effort important, calmé par repos. À l’examen : signe de LASÈGUE positif. Quelle est l’hypothèse du votre diagnostique ?

10 / 13

10)

Un syndrome de souffrance du nerf médian au canal carpien (C.C.) se traduit par une:

11 / 13

11)

Une douleur de l’épaule déclenchée par l’abduction du bras et réveillée par la pression localisée sur un point sous-acromial sans aucun signe clinique associé, sans signe radiologique, ni biologique. évoque en premier lieu :

12 / 13

12)

Une adolescente de 16 ans présente des douleurs externes du genou droit sans blocage mais avec des épanchements articulaires après l’effort. Elle a une impression de dérangement intra articulaire. Quel est le diagnostic le plus probable ?

13 / 13

13)

Quand on est en présence d’une fracture du col du fémur en coxa vara, quelle est la complication majeure que l’on peut redouter ?

 

Your score is

The average score is 87%

0%

Any comments?